le west end oublie

Promenade à Boston numéro 1, le West End oublié, est un tour auto-guidé de 4 km pour voir les conséquences d’une rénovation urbaine entreprise dans les années 1950.

Architecture, art, Histoire et découvertes sont au menu avec des trouvailles autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Points forts: la gare North Station, le triangle Bulfinch, the Last Tenement House, le TD Garden, les buildings O’Neill, Hurley et Kennedy, le musée du West End, le chemin Thoreau, l’église St Joseph, l’église Old Westl, les cours de justice Brooke et Adams, la mairie de Boston, le Garden of Peace Memorial, Plaza Center

Métro: North Station, lignes verte et orange (début) et Government Center, lignes vertes et bleue (fin).

Voiture: jamais une bonne idée à Boston mais si vous insistez, utilisez une application de parking pour réserver une place à North Station parking (point A). Ensuite, une fois au point J, vous aurez 15mn de marche rapide par Merrimac St. puis Saniford St. pour retrouver votre voiture (ou regardez la carte pour trouver d’autres options).

Bon à savoir: Vous trouverez des toilettes publiques dans la John Adams courthouse et City Hall; des endroits pour manger dans ou autour de North Station et autour de City Hall; des tables, des bancs et du Wi-Fi gratuit sur City Hall plaza. Vous devrez passer des contrôles de sécurité pour entrer dans les bâtiments administratifs. Un don est conseillé au musée du West End, tout le reste est gratuit.



A: Votre promenade commence à North Station (la gare, pas la station de métro) parce que c’est une gare! Ce n’est pas Grand Central et la plupart des trains viennent des banlieues nord et ouest mais il y a tout de même une atmosphère de voyage et d’attente.  Beaucoup de gens différents à regarder si vous aimez; asseyez-vous et soyez discret.e.s!

Au dessus de vous se trouve le TD Garden où jouent les Bruins (l’équipe de hockey de Boston) ou les Celtics (l’équipe de basket-ball de Boston); là se produisent aussi les grands noms du rock et de la pop. Si un match est programmé, les gens seront en jaune pour les Bruins, en vert pour les Celtics.

Vous trouverez aussi de nombreux magasins, des restaurants, un supermarché, des salles de cinéma et Big Night Live, un lieu de spectacle/boite de nuit (voyez la page Au delà de Boston pour plus de détails à son propos).

B: Une fois sorti(e)s de la gare, vous êtes en face du triangle Bulfinch, un quartier historique qui doit son nom et son caratère à Charles Bulfinch. Ce fut un architecte de Boston représentatif du style fédéral et ce triangle est à peu près tout ce qu’il reste du West End d’origine.

C: Autre ère, autre style, marchez ensuite le long du bâtiment fédéral Thomas O’Neill. Construit principalement en granite rose, il a remplacé en 1986 l’hôtel Madison où logeaient stars et équipes de sport. Si vous allez à l’intérieur, vous verrez deux sculptures,  « Crystal Hanging » de Jane Kaufman et « Cascading Wall Fountain » de Mary Miss.

En face, au 150 Saniford street, le West End Place, un autre bâtiment intéressant avec un porche gigantesque donnant sur une cour intérieure. Construit en 2007, il est privé donc vous ne pourrez le voir que de l’extérieur.

D: Restez sur Saniford St. et trouvez le musée du West End un peu plus loin. Vous y apprendrez ce qu’était le quartier jusqu’aux années 1950 quand la ville de Boston a décidé de le raser pour construire des tours d’appartements et des bâtiments publics.

Les gens qui vous raconteront l’histoire du quartier sont des anciens résidents; faites le calcul, ils ne seront pas la éternellement pour vous décrire ce qui est arrivé et à quel point l’endroit était formidable!

En face du musée, vous verrez « The Last Tenement House », flanquée de pubs énormes, un des rares bâtiment qui a échappé à la démolition.

Le West End est à nouveau en chantier à cet endroit avec la construction d’un gratte-ciel qui devrait être fini en 2021.

En attendant, prenez le trottoir en face puis le passage à gauche au bout du chantier pour rejoindre ce qui était le chemin Thoreau. Tournez à gauche au bout du chantier.

E: Il y avait là un panneau explicatif sur le mouvement Transcendentaliste ayant influencé Thoreau. Assez incongru au milieu de ces tours résidentielles des années 1960. Si vous le trouvez, ce sera l’occasion pour vous  de décider si le nouveau quartier valait la destruction de l’ancien.

F: Un peu plus loin, vous verrez un autre survivant du West End d’antan, l’église catholique St Joseph. Elle est ouverte à tous, avec des vitraux remarquables et ce genre de tranquillité particulière aux églises. Pour 1 $, vous pourrez allumer une fausse bougie et présenter votre demande à un des saints de l’endroit. Cela marchera-t-il? Vous verrez bien.

G: Une fois sur Staniford St., tournez à droite jusque l’église Old West à l’angle de Cambriude St. Si elle est ouverte, entrez-y aussi. 

C’est un beau bâtiment de style fédéral à l’extérieur comme à l’intérieur, construit en 1806. Il a joué un rôle dans la révolution américaine et l’expression « pas d’impôts sans représentation » y a son origine.

H: Vous l’avez déja vu le long de votre promenade mais c’est maintenant le moment d’aller le voir de plus près: le Charles Hurley building. Sorti droit d’un film de science-fiction, il a été construit par Rudolph en 1971. Avec son ciment caractèristique du style brutaliste, ses courbes et ses pointes, il ressemble aussi à un château baroque moderne. Il fait partie de l’ensemble du Boston Government Center et abrite des services sociaux. Dans le film « The Departed », c’était un poste de police. Ceci dit, il a besoin de pas mal de réparations!

Une énorme sculpture métallique pend d’un de ses plafonds extérieurs; vous la verrez si vous allez sur la place.

De l’autre côté de cette place, une autre structure fière et imposante, la Edward Brooke Courthouse; achevée en 1999 et dessinée par KMW Architecture, elle se veut représentative des nouvelles cours de justice de l’état.

En sortant, ne manquez pas la sculpture devant la poste à New Chardon Street.

I: Dirigez-vous maintenant vers la John Adams Courthouse en passant par Bowdoin Square pour admirer deux façades: une contemporaine pour un bâtiment nommé One Bowdoin Square, l’autre art-déco pour l’ancien siège social du New England Telephone and Telegraph Company.

A Somerset St., tournez à droite pour voir le Garden of Peace Memorial et ses sculptures; puis entrez dans Pemberton Square.

C’est une place inhabituelle avec l’imposante John Adams courthouse sur la droite (construite en 1885 dans un style du début de la période Renouveau Classique) et la non moins imposante Plaza Center sur la gauche (typique des années 1960 avec sa structure en ciment).

Si vous pouvez, allez faire un tour dans la Cour de Justice. Elle abrite la Cour Suprême du Massachusetts et vaut bien une visite. Elle a un haut plafond vouté et décoré, des escaliers de marbre et des salles d’audience solennelles et pannelées. Vous trouverez aussi deux expositions permanentes, l’une sur John Adams et l’autre sur l’affaire Sacco et Venzetti.

Traversez ensuite Plaza Center pour atteindre City Hall Plaza.

J: Sur votre gauche, le Kennedy Federal building, un autre exemple d’architecture moderne des années 1960. Il a été dessiné par Gropius et Glaser. Devant, une sculpture de Dmitri Hadzi inspirée par le livre de Kennedy « Profiles in Courage ». Il existe deux autres oeuvres d’art à l’intérieur et des expositions tournantes sur Kennedy; ça reste cependant un bâtiment fédéral, pas un musée, donc ne vous attendez pas à trop.

Votre dernier stop, City Hall, est un autre exemple d’architecture brutaliste. Il a été décrit comme un des bâtiments les plus laids du pays et une des dix meilleures réalisations de l’architecture américaine: à vous de choisir selon vos goûts. L’intérieur ressemble à l’extérieur et abrite trois petites galeries qui vous donneront une excuse pour entrer et visiter.

Ce sera la fin de votre promenade dans le West End.

Si vous voulez marcher plus, cette promenade est connectée à la Promenade à Boston numéro 2, l’autre North End (que vous ferez cependant à l’envers) et Promenade à Boston numéro 14, le waterfront touristique.

Pour voir à quoi ressemblait ce quartier avant les rénovations, Boston’s West End est le livre qu’il vous faut. Il est en anglais mais avec beaucoup de photos.

Avant de partir, n’oubliez pas votre guide et voyez comment le remercier en bas de page. Bonne fin de journée!


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *